éditions Fedora

C’est fin 2015 que les éditions Fedora ouvrent leurs portes, après trois années de préparatifs. Elles naissent d’une volonté de renforcer une branche éditoriale actuellement en retrait dans le panorama de l’édition archéologique, celle des publications épistémologiques, des manuels ou plus généralement des travaux servant la discipline elle-même. En effet, si les résultats de la recherche sont plutôt bien publiés et de plus en plus vulgarisés, il n’existe que trop peu encore d’ouvrages pour les professionnels et les futurs archéologues.

Les éditions Fedora se veulent ainsi un lieu d’élaboration d’un type nouveau d’outils. À travers ses diverses collections, elles proposent des angles de vue riches et variés sur l’archéologie pour en approfondir la théorie ou en faciliter la pratique. Son catalogue vise donc les professionnels comme les étudiants, mais aussi tous ceux qui souhaitent mieux comprendre l’archéologie d’aujourd’hui. Ainsi, afin de refléter au mieux la diversité actuelle des pratiques archéologiques, les auteurs conviés sont issus d’horizons très différents.

À l’initiative du projet, Pierre Dejarnac a d’abord une formation en archéologie à l’université Toulouse-II Le Mirail, où il se familiarise avec le milieu de la recherche et avec le terrain. À l’issue de son Master 1, son intérêt se tourne vers la diffusion scientifique et l’édition et c’est dans cette optique qu’il rejoint le DUT Métiers du livre à l’IUT Bordeaux-Montaigne en année spéciale. Il consacre son mémoire professionnel à une étude sur le marché du livre en archéologie. Après plusieurs années à multiplier les expériences éditoriales (Ausonius Éditions, Picard, Errance, Gallimard, Presses Universitaires de Bordeaux), un premier projet émerge sous la forme d’une auto-entreprise créée en 2013 et dédiée au maquettage et à la mise en pages d’ouvrages d’archéologie et d’histoire ancienne. Assez rapidement Pierre Dejarnac mobilise des ressources pour aller encore plus loin dans la diffusion scientifique et fonder les éditions Fedora.

Après des études de commerce puis de langues appliquées, Julien Normand se destine à la pratique en librairie. À cet effet, il intègre la formation DUT Métiers du livre à l’IUT Bordeaux-Montaigne en année spéciale, où il fait la connaissance de Pierre Dejarnac. En 2015, séduit par le projet de ce dernier, il décide d’y prendre modestement part en s’associant à l’entreprise en parallèle de son métier de libraire.

<

p class="font_8">

Voici les 7 résultats